Contrairement au détachement, l’expatriation se caractérise par une délocalisation du contrat de travail et par un non-rattachement aux organismes sociaux français.

Par conséquent, le salarié expatrié relève, en principe, du régime de sécurité sociale, chômage, retraite, etc. du pays où il va travailler et  devra cotiser à ce régime.

Il peut cependant choisir de continuer à bénéficier du régime de l'Assurance Maladie française en adhérant à la Caisse des Français de l'étranger (CFE).

Pour tout renseignement complémentaire à ce sujet, prenez contact avec le service RH d'ITG.

Avez-vous trouvé votre réponse?